Le chômage en forte baisse dans le Loiret en septembre © Jean-Louis GORCE
34.720 demandeurs d’emploi sans activité : le chômage a reculé de 3,4 % en septembre dans Loiret. C’est près de 2.000 chômeurs de moins en un an (-5,1%).

Après un été plutôt décevant, les derniers chiffres du chômage sont bien meilleurs pour le mois de septembre, dans le Loiret. 34.720 personnes sont inscrites à Pôle emploi sans déclarer d’activité : c’est 1.240 inscrits de moins qu’en août (-3,4%) et près de 2.000 de moins en un an (-5,1%). C’est surtout le chômage des jeunes hommes qui recule fortement (-11,3 % en un mois comme en un an). Et le bassin orléanais est celui qui réagit le mieux à la reprise économique qui touche dorénavant tous les secteurs (-5,5%). En revanche, le chômage reste stable dans le Montargois.

JM_Delaperche-bandeau

Du 21 Octobre au 12 décembre, la ville d’Orléans propose à tous, à travers une campagne de financement participatif, de devenir mécène de l’histoire de l’Art et de l’histoire d’Orléans en investissant des œuvres de Jean-Marie Delaperche (1771-1843).

90 dessins de l’artiste orléanais, disparus jusqu’alors et jamais présentés au grand public viennent d’être retrouvés et seront exposés, à l’issue de cette grande campagne de financement, au musée des Beaux-Arts d’Orléans, fin 2018.

© photo eric malot

Des embouteillages perturbent l’accès à la zone d’activités d’Ormes, depuis lundi, aux heures de pointe. Certains automobilistes et routiers pestent.

Emploi des bénéficiaires du RSA _ ©D Chauveau
Mardi 12 septembre, l’Hôtel du Département accueillait son premier forum d’emploi direct à destination des bénéficiaires du RSA*. Il a été organisé par la direction de l’Insertion et de l’Habitat, en partenariat avec Pôle emploi.
Aider le retour à l’emploi
« Ce forum de recrutement avait pour vocation de rapprocher des entreprises, spécifiquement Amazon, avec des chercheurs d’emploi bénéficiaires du RSA afin de concrétiser des embauches », explique Éric Coulon, directeur de l’Insertion et de l’Habitat au sein du Département. « Pôle emploi travaille depuis plusieurs années avec Amazon, et cette année, ils nous ont proposé de créer un évènement commun en faveur des bénéficiaires du RSA. Ce projet rejoignait la volonté forte du Loiret de s’inscrire dans le champ du retour à l’emploi », ajoute Pierre Marchand, responsable du service Accompagnement par l’emploi, le social et l’habitat.
 
Loire-zero-dechet- ©A Foucard
Un dimanche par mois, les bénévoles du collectif Je nettoie ma Loire arpentent les bords du fleuve ligérien à la chasse des déchets. Immersion lors d’une session pour nettoyer la Loire.
Il est 14 h, trois rendez-vous sont fixés dans les villes d’Orléans, Saint-Jean-de-Braye et Saint-Jean-de-la-Ruelle. À Orléans, Maddy Amorim, créatrice du collectif est en charge d’accueillir les bénévoles. Passionnée de photo, elle ne supportait plus que des détritus viennent gâcher ses clichés. C’est le point de départ du collectif Je nettoie ma Loire, créé en 2015 avec une amie. Au-delà du ramassage des déchets, son objectif est aussi de sensibiliser les citoyens sur la préservation de l’environnement.
 
Remise en état du plateau sportif du collège Montjoie à Saran - ©D Chauveau
Chaque été, une fois que les enfants ont déserté les bancs de l’école et que la circulation est moins dense sur les routes, le Département en profite pour réaliser des aménagements dans les collèges et sur son réseau routier.
Au mois de juillet et mois d’août, les collèges s’activent en coulisses. Éclairage, peinture, menuiseries, revêtements du sol, équipements… l’été permet au Département d’entamer de nombreux travaux de rénovation afin de préparer la rentrée scolaire de près de 35 000 collégiens.

Par exemple, à Ingré au collège Montabuzard, la couverture, les terrasses et la façade sont remplacées pour un montant de plus de 2 050 000 €.

 
Interives-Place Danton

Avec Interives, Orléans Métropole voit loin ! Ce projet ambitieux, prévoit à l’horizon 2035 de créer, à la place d’anciennes friches industrielles, un nouveau centre de vie et d’activités au nord d’Orléans et à proximité de la gare des Aubrais. Une nouvelle dimension et une attractivité renforcée pour la métropole orléanaise qui proposera alors plus de 3 000 nouveaux logements et 200 000 m2 d’activité tertiaires et commerciale dans un quartier animé en permanence où la part belle sera faite à la qualité de vie, aux services innovants, au respect de l’environnement et aux déplacements doux. Lieu de vie et d’affaires, Interives se déploiera, en fonction des tendances du marché immobilier, autour d’un cœur de quartier qui prendra vie Place Danton, dès 2018, avec les premiers programmes de bureaux et de logements.

Retrouvez ci-dessous les photos de la soirée des FAPALIADES III.  Merci à tous les participants et à tous nos partenaires !

img_4342 img_4345 img_4349 img_4352 img_4350 img_4333 img_4321 img_4320 img_4319 img_4326 img_4325 img_4324 img_4318 img_4315 img_4314 img_4312 img_4311 img_4304 img_4305 img_4298 img_4296 img_4289 img_4270 img_4272 img_4269 img_4259 img_4257 img_4256 img_4261 img_4253 img_4252 img_4251 img_4248 img_4245 img_4244 img_4232 img_4231 img_4228 img_4220 img_4217 img_4216 img_4214 img_4208 img_4212 img_4205